Liste des articles
Vue 31 fois
08 juillet 2019

AGRIA : la méthanisation déjà dans les années 40 à Alger !

  Dans une intervention du 10 Mars 2014, à l’Ecole Centrale de PARIS, Monsieur Marc-André THEOLEYRE, a rappelé que « dans les années 1940, la Méthanisation des Fumiers a été étudiée et mise au point à l’Ecole Nationale Supérieure d’Agriculture d’ALGER par nos deux Professeurs DUCELIER et ISMAN …après les chocs pétroliers des années 1975, les Instituts Techniques Agricoles se sont intéressés à la production de gaz à partir des sous-produits de l’agriculture en installant, comme Pilote Industriel, celui de l’Institut Technique des Céréales et des Fourrages (ITCF) à BOIGNEVILLE dans l’Essonne, placé sous la responsabilité d’Ingénieurs intéressés à la méthanisation.


 

L ’ A c a d é m i e d’Agriculture de France ( AAF) qui a comporté un membre éminent de notre amicale, notre Président d’Honneur : Christian MARECHAL ) a tenu plusieurs séances sur ce sujet avec 4 Professeurs Agronomes puis, dans la séance du 28 Février 1979 une communication de Marcel ISMAN, lue par Monsieur l’Ingénieur Général BARBUT, au sujet du Gaz de Fumier produit à la Station Expérimentale de BOIGNEVILLE, rappelant que ce combustible gazeux, vecteur d’Energie Solaire Renouvelable, est produit par fermentation de fumiers et d’autres déchets des Exploitations Agricoles dont les techniques appliquées furent celles que nous avions mises au point à l’ENSA d’ALGER dès 1941 avec le procédé de fermentation « Ducelier-Isman » …qui consiste essentiellement à soumettre la matière fraîche à une courte pré-fermentation aérobie, à lui faire subir ensuite dans un purin actif, une fermentation anaérobie productrice de méthane beaucoup plus longue, et surtout à utiliser la chaleur dégagée en abondance pendant la 1ère phase pour porter et maintenir durant la 2ème phase la masse à une température favorable au développement de la « fermentation méthanique » soit 30 à 40°C, dans le cas le plus courant …en plus du fait que cette façon de procéder permet d’éliminer tout risque d’accident de fermentation !

Récemment, dans la séance du 4 Mai 2016, l’AAF a rappelé que dans la Directive Européenne de 2009 « la Méthanisation Agricole est un gisement d’Energie issue de nos Territoires avec la méthanisation « à la ferme » ! …et Marie VERNEY, chargée de du Club BIO-GAZ, a présenté la dynamique de la méthanisation en France en la qualifiant de « filière jeune qui se structure et cherche ses modèles, avec un potentiel important car son atout principal est d’être en 1ère place au sein des Energies Renouvelables. »

Marcel Lambert / A56 mms.lambert@orange.fr

Auteur

Articles liés

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.